Interview d’Edouard Petit : un expert passionné en gestion passive

Featured Image full width without Sidebar

Par Julien

16/04/2021


Si vous vous intéressez aux ETF et à la gestion passive, vous êtes certainement déjà tombé sur un de ses articles, ou sur un de ses livres : Edouard Petit. 

Edouard, un expert reconnu dans le domaine de la gestion passive, a accepté de m’accorder une interview qui va très certainement vous apporter de précieuses informations et vous inspirer pour construire votre portefeuille d’investissement.

Bonne lecture !

Contenu de l'article

INTERVIEW

Bonjour Edouard et tout d’abord merci de m’accorder cette interview. C’est pour moi un grand plaisir de pouvoir échanger avec vous, vous qui faites partir des personnes les plus reconnues du monde de l’investissement passif en France, auteur de plusieurs livres et fondateur du blog Epargnant 3.0. Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots, pour les personnes qui ne vous connaissent pas encore ?

Bonjour Julien, merci de me donner l’opportunité de partager ma passion pour l’investissement avec vos lecteurs. Je suis l’auteur du blog epargnant30 et de livres sur l’investissement passif :

J’ai aussi une formation en ligne sur le développement de patrimoine grâce à la gestion passive et aux ETF.

Je cherche à être la référence indépendante sur les ETF (Exchange Traded Funds) et l’investissement passif. Je partage des bonnes pratiques d’investissement de manière générale.

Je ne suis pas un professionnel de la Finance en tant que tel. Je ne suis pas non plus un blogger professionnel. J’adore mon métier principal que je continue à exercer.

Je suis un investisseur particulier. Cependant au fur et à mesure des années, et de mes recherches j’ai acquis des connaissances importantes. J’ai la chance d’être à la fois d’être reconnu par le grand public et par les professionnels. D’ailleurs, désormais, j’enseigne la finance en Ecole de Commerce.

Un des principes fondamentaux de l’investissement passif est de commencer à investir le plus tôt possible, pour réduire le risque et maximiser la performance. Qu’en est-il pour vous ? À quel âge avez-vous commencé à vous intéresser à la Bourse et à investir ?

J’ai toujours été passionné par les entreprises. Adolescent, je lisais les pages Saumon du Figaro ! J’ai acheté mes premières actions vers l’âge de 13 ans : Canal plus et des mines en Afrique ! La conseillère du Crédit Lyonnais a fait une drôle de tête quand j’ai passé mes ordres.

Cependant, je n’ai malheureusement pas investi avec les bonnes pratiques depuis que j’ai l’âge de 13 ans … Au départ j’ai fait pas mal d’erreurs, ce qui m’a permis d’apprendre et de trouver le style d’investissement qui me correspond le mieux.

Votre ligne directrice est de montrer aux épargnants les avantages qu’ils ont à investir dans les ETF, ces fonds passifs qui répliquent des indices boursiers. Que faut-il selon vous absolument savoir avant d'investir dans un ETF ?

Les ETF (Exchange Traded Funds) que l’on appelle aussi trackers, sont des excellents véhicules d’investissement car ils sont transparents, peu chers et très performants.

Cependant, ce qui compte avant tout c’est l’allocation d’actif et en particulier d’avoir le bon équilibre entre les actions et les autres classes d’actifs (en particulier les fonds en euros et les obligations).

Certaines personnes souhaitent commencer à investir en Bourse parce qu’elles s’aperçoivent qu’il s’agit d’un excellent moyen de développer son patrimoine. Selon vous, est-ce que les ETF constituent la meilleure solution pour un investisseur débutant ?

Déjà, j’aimerais dire que ce n’est pas parce que je suis POUR les ETF, que je suis CONTRE les autres types d’investissement, bien au contraire. Et comme je le disais plus haut, il est important d’avoir une bonne allocation d’actifs et de bien diversifier.

Pour moi les actions sont le moteur de la performance d’un patrimoine lorsque l’on ne veut pas passer trop de temps à le gérer (cf l’immobilier). Et les trackers sont clairement un excellent moyen d’investir en actions. Pour les obligations, il peut y avoir débat entre les ETF obligataires et les fonds en euros : les deux sont possibles.

Le nombre d’ETF disponibles sur le marché est conséquent. Une personne qui débute peut se sentir un peu perdue et peut ne pas savoir comment les choisir. D’après vous, quels sont les critères essentiels pour sélectionner ses ETF ?

Allez un seul ? Je me lance, l’indice sous jacent ! Voilà c’est tout.

On peut toujours faire plus “intelligent”, mais la simplicité a des vertus trop sous estimées.

Pour réduire le risque encouru, l’investisseur peut recourir à la diversification. Pour une personne qui souhaite se construire un portefeuille facile à gérer, pensez-vous qu’il est possible d’investir dans un seul ETF ? Si oui, lequel choisiriez-vous ?

L’ETF suivant un indice le plus large possible, dans la meilleure enveloppe fiscale : donc un ETF suivant un indice MSCI World dans un PEA (Plan d’Epargne en Actions).

Les ETF à réplication synthétique sont parfois décrits comme plus risqués que ceux à réplication physique. Quel est votre point de vue ? Investissez-vous dans des ETF synthétiques et les recommandez-vous à tout investisseur ?

Vous avez raison de parler des ETF “à réplication synthétique”. On lit trop souvent les ‘ETF synthétiques’, c’est uniquement la réplication de l’indice qui est synthétique ou indirecte. Dans un tel ETF il y a finalement très peu de synthétiques. Je ne suis pas contre ce type d’ETF donc.

Ce type de réplication permet de mettre des ETF suivant des indices non européens dans le PEA. Ce serait vraiment dommage de s’en passer.

Vous pouvez aller lire mon article sur le sujet. Il existe de très nombreux ETF éligibles au PEA. S’ils sont à réplication direct, ils ne peuvent suivre qu’un indice européen. Mais s’ils sont à réplication synthétique, ils peuvent suivre des indices tels que le MSCI World, le S&P 500, ou les marchés émergents. Ce n’est ni possible avec les actions, ni avec les fonds traditionnels. Le PEA est une enveloppe très intéressante !

Vous vantez les mérites de l’investissement dans les ETF. À titre personnel, investissez-vous seulement dans ces actifs, ou investissez-vous également dans des actions en direct ? Et pourquoi ?

Je suis pour la diversification. J’ai beaucoup d’ETF, c’est le cœur de mon allocation d’actifs. J’ai aussi des fonds en euros, de l’immobilier physique, des SCPI, des actions en direct, de l’épargne salariale…

Pour finir, si vous ne deviez donner qu’un seul conseil sur l’investissement passif aux personnes qui lisent cette interview, quel serait-il ?

Je vais partir sur deux conseils :

Merci beaucoup Edouard, d’avoir pris le temps de répondre à mes questions. Je suis certain que cette interview sera très utile à plus d’une personne, pour comprendre l’intérêt qu’il y a à investir en Bourse pour préparer son avenir. Je vais clore cette interview comme vous avez l’habitude de le faire, en vous souhaitant le meilleur pour votre épargne et pour tout le reste !

N'hésitez pas à partager cet article à l'aide des boutons de partage !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

D'autres articles qui pourraient vous intéresser !

>