Père Riche, Père Pauvre : le meilleur des finances personnelles ?

Select Dynamic field
20/01/2024

Père Riche, Père Pauvre est l’un des livres sur les finances personnelles les plus lus et les plus vendus dans le monde.

Certains lecteurs l’ont adoré, d’autres l’ont détesté.

Cela faisait longtemps que je voulais le lire à mon tour pour pouvoir me faire ma propre opinion. C’est maintenant chose faite !

Dans cet article, je vous ai préparé un résumé détaillé de ce best-seller, ainsi que mon avis personnel sur cet ouvrage.

Qui est l'auteur du livre ?

Robert Kiyosaki by Gage Skidmore 2

Robert Kiyosaki est né et a grandi à Hawaï. Après une carrière de pilote d’hélicoptère dans l’armée américaine, il devient vendeur pour l’entreprise Xerox, qui produit et commercialise des photocopieurs.

Il créé ensuite sa propre entreprise, spécialisée dans la fabrication de portefeuilles, puis une autre, qui produit des t-shirts.

Robert Kiyosaki est également un grand investisseur qui investit dans divers actifs, notamment dans l’immobilier. Grâce à ses entreprises et ses investissements, il a pu prendre sa retraite à l’âge de 47 ans !

Sa renommée, il la doit principalement aux ouvrages qu’il a écrits, dont le plus célèbre est Rich Dad, Poor Dad, traduction anglaise de l’objet de cet article : Père Riche, Père Pauvre. Ce livre a fait de lui une référence dans le monde des finances personnelles.

Source : Wikipedia

Père Riche, Père Pauvre : son contenu

Vous vous demandez si Père Riche, Père Pauvre est adapté à vos besoins ?

Pour le savoir, voici un résumé détaillé du livre, chapitre par chapitre.

Introduction

Au début de son ouvrage, Robert Kiyosaki nous explique le titre de son livre : il a grandi en considérant qu’il avait deux pères. Le premier, son père biologique, avait fait de grandes études, mais éprouva toute sa vie des difficultés financières. Le second, le père de son meilleur ami Mike, avait rapidement arrêté l’école, mais il s’était constitué une véritable fortune !

L’auteur considère que ce fut une réelle chance pour lui de grandir sous l’influence de ses deux pères, étant donné qu’il a pu confronter deux visions bien différentes de l’argent. La majorité des personnes grandissent avec une vision unique de l’argent, celle de leurs parents, et c’est souvent cette manière de faire qu’elles appliquent ensuite, même si elle n’est pas optimale.

Robert Kiyosaki a pu réfléchir et se faire son propre jugement au milieu de ces deux manières de voir les choses. Au final, il a choisi de suivre les conseils de son père riche, celui qui avait arrêté très tôt d’aller à l’école, parce qu’il a compris que c’était cette vision de l’argent qui allait réellement lui permettre de s’enrichir.

L’auteur ajoute également que l’un des problèmes majeurs est le fait que l’éducation financière ne soit pas enseignée à l’école.

Chapitre 1 : Les Riches ne travaillent pas pour l'argent

Dans le premier chapitre, l’auteur raconte comment son Père Riche a commencé à leur enseigner, à lui et son meilleur ami Mike, les bases du fonctionnement de l’argent.

Il a commencé par les faire travailler les samedis matins dans l’une de ses épiceries, en leur donnant en retour des sommes misérables. Au bout d’un certains temps, les deux amis en ont eu marre et ont exprimé leur mécontentement.

C’était tout à fait volontaire. Il voulait leur faire prendre conscience que la majorité des personnes travaillent pour l’argent, alors que pour s’enrichir, il faut faire en sorte que l’argent travaille pour nous. Comment ? En achetant ou en créant des actifs.

Il leur a aussi fait remarquer que la classe moyenne passait son temps à se plaindre de leur situation sans essayer de la changer. Les gens gardent leur emploi, qui ne leur plaît pas et ne leur rapporte pas beaucoup d’argent, par peur d’en manquer.

Autre grande leçon de ce chapitre : la classe moyenne paye plus d’impôts que les investisseurs et les entrepreneurs, qui ont à leur disposition des moyens d’optimisation.

La citation du chapitre : « Les pauvres et la classe moyenne travaillent pour l’argent. Les riches font en sorte que l’argent travaille pour eux ».

Chapitre 2 : Pourquoi enseigner l'a b c du domaine financier

Une phrase de Robert Kiyosaki résume bien ce chapitre : « Ce n’est pas l’argent que l’on gagne qui compte, mais l’argent que l’on parvient à conserver ».

En effet, nous avons beau gagner des milliers d’euros par mois, si au final nous dépensons tout, nous ne pouvons pas parvenir à nous enrichir.

La notion de base à comprendre pour s’enrichir est la différence entre un actif et un passif : un actif rapporte de l’argent, un passif en coûte. Il faut donc posséder un maximum d’actifs pour faire croître son capital. Lorsque les revenus de nos actifs couvrent nos dépenses, nos sommes financièrement indépendants.

Ce chapitre est ponctué par des schémas qui nous aident à comprendre les propos de l’auteur. Il y aborde notamment les notions d’actif, de passif, de bilan, d’état des résultats et illustre par des schémas les habitudes des différentes classes sociales. Les revenus des riches proviennent des actifs qu’ils détiennent.

De plus, en réinvestissant une partie des revenus de leurs actifs, les riches possèdent toujours plus d’actifs et deviennent donc de plus en plus riches. Il est là le secret !

La citation du chapitre : « Ce qui compte dans la vie, ce n’est pas combien d’argent vous faites, mais combien d’argent vous parvenez à conserver ».

Chapitre 3 : Occupez-vous de vos propres affaires

La signification du titre de ce chapitre n’est pas forcément évidente. Ce que l’auteur veut dire, c’est que pour s’enrichir, il vaut mieux travailler pour soi-même, avoir sa propre entreprise ou posséder des actifs, plutôt que de travailler pour un employeur.

Robert Kiyosaki nous donne une liste de produits qu’il considère comme des actifs :

Tous ces actifs génèrent des revenus sans pour autant vous demander beaucoup de temps.

Enfin, il nous déconseille fortement de faire comme beaucoup de personnes de la classe moyenne : s’acheter des articles de luxe pour paraître riche. Il nous incite plutôt à développer nos actifs et à nous offrir du luxe une fois que nos actifs nous le permettent.

La citation du chapitre : « Pour atteindre la sécurité sur le plan financier, vous devez absolument vous occuper de vos propres affaires ».

Chapitre 4 : L'historique des impôts et le pouvoir des entreprises

Lorsque nous sommes salariés, nous devons payer l’impôt sur le revenu. Au fur et à mesure que nous gagnons plus, notre imposition est également plus élevée.

L’imposition des sociétés est globalement plus faible que celle des particuliers. Les sociétés peuvent notamment défrayer un certain nombre de dépenses et ne sont ensuite imposées que sur leurs bénéfices, amoindris par ces dépenses. Un particulier ne peut pas procéder de cette manière.

Etant donné que les sociétés sont généralement détenues par les personnes les plus riches, ces personnes sont donc moins imposées que les personnes les plus pauvres, ou qui appartiennent à la classe moyenne.

En résumé, une entreprise gagne de l’argent, puis dépense, et paye enfin des impôts. A l’inverse, un employé gagne de l’argent, puis paye des impôts et enfin dépense ce qu’il reste.

La citation du chapitre : « Si vous travaillez pour l’argent, vous abandonnez le pouvoir à votre employeur. Si votre argent travaille pour vous, vous conservez et contrôlez le pouvoir ».

Chapitre 5 : Les riches engendrent l'argent

L’auteur affirme que l’argent n’est pas notre plus grand actif. C’est plutôt notre esprit, notre créativité.

Beaucoup de personnes ont des idées qui pourraient leur permettre d’améliorer leur situation financière, mais la peur et le manque de confiance en soi les bloquent.

Il faut savoir saisir les occasions de s’enrichir qui s’offrent à nous. Ces occasions peuvent être de plusieurs natures : la création d’une entreprise, une correction des marchés actions,  ou encore une opportunité dans l’immobilier.

Ce sont les personnes qui prennent des risques qui arrivent à faire croître leur patrimoine. Les personnes qui se contentent de prendre le moins de risques possibles n’y parviennent pas.

Dans ce chapitre, Robert Kiyosaki évoque également le jeu qu’il a créé pour apprendre à gérer son argent et à investir : CASHFLOW. Vous pouvez le tester en cliquant juste ici.

La citation du chapitre : « Les gens qui fuient l’échec fuient aussi le succès ».

Chapitre 6 : Travaillez pour apprendre, ne travaillez pas pour l'argent

Selon l’auteur, l’une des clés pour réussir est de toujours chercher à apprendre de nouvelles compétences. C’est pour cette raison que Robert Kiyosaki a occupé des postes bien différents pendant son adolescence et au début de sa carrière.

Pour illustrer la pertinence de ses propos, il nous donne l’exemple d’une autrice qu’il avait rencontrée. Tout le monde lui disait que les livres qu’elle écrivait étaient excellents, mais les ventes ne décollaient pas. Robert Kiyosaki lui conseilla de développer ses compétences en marketing pour réussir à mieux vendre son livre. Elle se vexa et ne voyait pas comment cela pouvait l’aider. Pourtant, un meilleur marketing aurait pu tout changer.

L’auteur nous recommande d’avoir une stratégie à long terme : ne pas forcément accepter un emploi pour sa rémunération, mais plutôt pour ce que le poste va pouvoir nous apprendre et que nous pourrons mettre à profit plus tard.

La citation du chapitre : « Le monde est rempli de gens talentueux et pauvres ».

Chapitre 7 : Comment surmonter les obstacles

Le septième chapitre nous donne les cinq raisons qui, selon Robert Kiyosaki, empêchent les personnes qui ont bien compris comment fonctionne l’argent de devenir riches.

Voici ces cinq raisons :

La citation du chapitre : « La principale différence entre une personne riche et une personne pauvre est sa façon de gérer la peur ».

Chapitre 8 : Lancez-vous !

Le chapitre 8 est un appel à l’action. Robert Kiyosaki nous donne un plan d’action en 10 étapes pour développer son « génie financier » et s’enrichir.

Voici ces 10 étapes :

La citation du chapitre : « Il y a de l’or partout. La plupart des gens ne sont pas entraînés à le voir ».

Chapitre 9 : Voulez-vous en savoir davantage ? Voici certaines choses à faire

Dans le dernier chapitre de Père Riche Père Pauvre, Robert Kiyosaki nous donne une nouvelle liste d’actions à réaliser pour progressivement changer sa manière de penser et d’agir, toujours dans le but d’accéder à une situation financière plus profitable.

Voici cette liste :

La citation du chapitre : « L’action surpasse toujours l’inaction ».

Père Riche, Père Pauvre : mon avis sur le livre

Ce livre est selon moi une excellente lecture pour comprendre le fonctionnement global de l’argent.

Il vous explique le secret de l’enrichissement et insiste bien dessus : détenir un maximum d’actifs. Les personnes les plus riches en détiennent énormément. Lorsqu’elles arrivent à réinvestir une partie des revenus de ces actifs, elles deviennent encore plus riches.

C’est une critique que l’on entend très souvent à propos des riches, mais c’est à la portée de tout le monde.

Il « suffit » de passer à l’action. C’est d’ailleurs un autre grand principe enseigné par ce livre.

Beaucoup de personnes sont bloquées dans leur situation financière pour diverses raisons ; achats de passifs, peur de perdre de l’argent, manque de motivation, etc.

Alors que la première partie du livre est consacrée à la description des mécanismes de l’argent, la seconde partie nous donne quelques clés pour s’enrichir.

Evidemment, le livre ne peut pas passer à l’action à notre place, c’est ensuite à nous de prendre les choses en main pour changer notre vie !

Ce que j’ai également bien apprécié, c’est qu’à la fin de chaque chapitre vous retrouverez à chaque fois les éléments suivants :

Ces trois points nous aident à nous assurer d’avoir bien compris le message de Robert Kiyosaki et à appliquer sa méthode et sa vision des choses sur notre propre vie.

Où acheter Père Riche, Père Pauvre ?

Si ce livre vous intéresse, vous pouvez vous le faire livrer sous 2 à 3 jours en le commandant sur Amazon.

Voici un lien direct vers sa page (lien affilié) :

Redécouvrez mes autres lectures :

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

D'autres articles qui pourraient vous intéresser !

>