Livret A : quelle est la meilleure manière de l’utiliser ?

Featured Image full width without Sidebar

Par Julien

05/06/2019


Le livret A est très utilisé par les Français. En avril 2020, des sommes records ont été placées sur ce support. Est-ce un bon choix ? Comment utiliser au mieux cette enveloppe ? 

C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Un produit très populaire

Créé en 1818, ce produit qui vient de fêter ses 200 ans d’existence est très populaire parmi les Français. Fin 2016, près de 56 millions de livrets A étaient ouverts, ce qui signifiait que plus de 83% des Français en détenaient un.

Le livret A est principalement destiné à financer les logements sociaux. Lorsqu’on possède un livret A, on prête en quelque sorte de l’argent à l’Etat. En échange on est rémunéré avec le taux d’intérêt du livret.

Un produit simple et flexible

Le livret A est détenu par beaucoup de Français parce qu’il est simple à ouvrir, à comprendre et à utiliser.

Il n’y a pas de restriction d’âge, vous pouvez ouvrir un livret A que vous soyez majeur ou mineur. Par contre, vous ne pouvez en posséder qu’un seul. Il vous suffit seulement de 10€ pour ouvrir un livret A et son plafond est, depuis 2012, de 22 950 €. De quoi mettre pas mal d’argent de côté !

Le livret A est très flexible, puisque le montant minimum des dépôts et retraits est également de 10 €. Lors de ces mouvements, aucun frais n’est prélevé, ni même à tout autre moment. Ce produit financier est totalement dénué de frais, mais aussi exonéré d’impôts et de prélèvements sociaux.

Un produit flexible, mais qui rapporte peu… et fait même perdre du pouvoir d’achat !

Le livret A a un certain nombre d’avantages, mais un gros défaut : son taux d’intérêts. Depuis 2015, il est de 0.75 % et a été gelé jusqu’en 2020 (edit : le taux est passé à 0,5 % depuis le 1er janvier 2020). Vous pouvez consulter à tout moment la valeur à jour du taux du livret A sur le site du service public : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2365.

Bien que son taux ne soit pas très élevé, il est tout de même positif. Alors comment est-il possible de perdre du pouvoir d’achat ?

Prenons un exemple simple : au début de l’année 2018 vous aviez 2 000 € sur votre livret A et vous n’avez fait aucun apport, ni retrait, durant toute l’année. A la fin de l’année, la banque vous verse les intérêts, qui sont donc de 2 000 * 0.75% = 15 €. Le nouveau solde de votre livret A est donc de 2 015 €, donc vous avez gagné 15 € sans rien faire !

Oui, si on prend ce résultat tel quel, vous vous êtes bien enrichi. Malheureusement, la réalité est bien différente. Pendant que vous laissez dormir votre argent à la banque, beaucoup de choses augmentent : l’électricité, le gaz, l’essence, les loyers, etc. A partir des prix de tous ces biens, on calcule l’inflation, qui représente donc l’augmentation du coût de la vie.

Concrètement, il faut donc comparer les intérêts que vous touchez grâce au livret A avec l’inflation. Vous saurez alors si vous vous êtes réellement enrichi.

Le graphique suivant compare ces deux taux depuis les 50 dernières années. Lorsqu’au cours d’une année le taux du livret A a été modifié, j’ai pris le taux le plus haut.

Livret A versus inflation
L'argent perd de la valeur

     A première vue, on peut se dire que le taux du livret A ne cesse de chuter et qu’il faisait gagner beaucoup plus d’argent dans les années 70. A cette époque, les personnes qui détenaient un livret A on pu toucher jusqu’à 8 % d’intérêts. Cela fait rêver comparé au taux actuel, mais regardez le taux d’inflation à cette époque : chaque année le coût de la vie augmentait de plus de 10 % !

     Prenons un exemple concret pour se rendre compte de ce que cela signifie. Imaginons que nous sommes en 1974, au début de période durant laquelle l’inflation a explosé. Vos économies sont de 1 000 Francs, que vous décidez de placer sur un livret A.

     Simplifions les choses et considérons que le taux du livret A est de 7 % de 1974 à 1984. Au bout de ces 10 années, vous avez 1967 Francs sur votre livret A. Votre capital a quasiment doublé ! Si en 1974, vous pouviez vous acheter une télévision avec 1 000 Francs, vous pouvez à présent vous en acheter deux ! Enfin pas tout à fait…

     Si cette télévision vaut 1 000 Francs en 1974, et que son prix augmente de 10 % chaque année pendant 10 ans (taux moyen de l’inflation à cette époque), son prix atteint alors 2 594 Francs en 1984. Il valait donc mieux acheter cette télévision avec à 1000 Francs en 1974. En 1984, il vous manque plus de 500 Francs pour l’acheter. Vous pouvez donc faire une croix sur l’option couleur !

télévision

     Il ne faut donc pas considérer le taux du livret A tel quel, il faut le comparer à l’inflation. Sur 50 ans, il y a eu 32 années durant lesquelles le taux du livret A était supérieur à l’inflation. Durant ces périodes, le livret A permettait de gagner de l’argent. Depuis 2017, le taux d’inflation est repassé au-dessus du taux du livret A.

     Le taux actuel à 0.75 % (edit : 0,5 % depuis 2020) est gelé à ce niveau-là depuis 2017 et jusqu’en 2020. A partir de 2020, une nouvelle méthode de calcul de ce taux va être mis en place : il ne pourra pas être inférieur à 0.5 %, mais il pourra être inférieur à l’inflation (et donc continuer à faire perdre de l’argent). Auparavant, le taux minimum était égal à l’inflation plus 0.25 %. Pas de quoi nous inciter à placer de l’argent sur ce support…

Comment je me sers de mon livret A ?

     Comme on l’a vu précédemment, le livret A n’est pas très rémunérateur et ne permet donc pas de s’enrichir. Je possède tout de même un livret A, parce qu’il est flexible et n’est soumis à aucun frais, ni aucune taxe.

     Je n’utilise pas mon livret pour faire fructifier mes économies, mais pour y placer :

  • Mon épargne de sécurité : il s’agit d’un capital que je garde en réserve pour pouvoir faire face à des dépenses imprévues. Ces dépenses peuvent par exemple être des réparations à réaliser sur sa voiture, une nouvelle machine à laver parce que l’ancienne a inondé tout l’appartement, ou bien un mur à repeindre parce que votre enfant s’est essayé aux graffitis ! Dans ces cas, l’argent doit être immédiatement disponible et c’est bien le cas avec le livret A.
 
  • Mes économies pour des projets actuels ou futurs : je préfère mettre une partie de mon argent sur mon livret A plutôt que de le laisser sur mon compte-courant. De cette façon, je maîtrise totalement l’utilisation que je fais des sommes que j’y ai placées, puisque pour les dépenser je serai alors obligé de faire un virement !
Le livret A en résumé

     Il est clair que le taux du livret A n’est pas intéressant, mais on peut tirer profit de ses autres avantages : sa flexibilité et ses frais nuls. En résumé, il vaut mieux s’en servir pour gérer ses économies de court terme.

N’hésitez pas à partager cet article à l’aide des boutons de partage situés à gauche.

Cela permettra à un maximum de personnes d’apprendre à investir !

N'hésitez pas à partager cet article à l'aide des boutons de partage !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

D'autres articles qui pourraient vous intéresser !

>

Téléchargez l'outil pour choisir entre PEA, Assurance-vie et Compte-Titres