Apprendre à investir

Courtier : le guide pour bien le choisir

femme qui se demande quoi choisir

Ça y est, vous êtes décidé, vous voulez investir en Bourse !

Vous avez la ferme envie de vous créer une source de revenus supplémentaire pour pouvoir envisager l’avenir plus sereinement.

Vous venez à peine de prendre cette décision, que déjà une première question se pose : comment bien choisir votre courtier ?

En lequel pouvez-vous avoir confiance ? Lequel est le moins cher ? Lequel propose les meilleurs services ?

Pour répondre à ces questions vous vous lancez dans des recherches sur Internet. Oui mais voilà…

Chaque site vous donne d’autres recommandations, certaines informations sont contradictoires et tous les courtiers semblent avoir des défauts. 

Bref, c’est la galère. Vous êtes complètement perdu au milieu de toutes ces informations.

Vous êtes au bon endroit. Cet article est là pour vous guider dans cette véritable jungle.

En le parcourant, vous allez pouvoir définir vos besoins, identifier les supports d’investissements qui vous conviennent et faire votre choix en prenant en compte les critères les plus importants.

Votre liste se réduira au fur et à mesure. Le choix sera alors bien plus facile, presque une évidence !

La Bourse ne fait pas exception. Comme dans tous les domaines, il faut commencer par les bases !

Je vois régulièrement des personnes qui demandent quel est le meilleur courtier.

Impossible de répondre à cette question sans plus de précision.

C’est comme si vous aviez envie de partir en vacances et que vous demandiez à vos amis quel est le meilleur moyen de transport pour vous y rendre.

Vos amis vous demanderaient :

Si vous leur dites que vous voulez partir à Bali, en couple, avec un budget de 700 € par personne et que le voyage ne dure pas plus de 20 heures, il vous diront que la solution c’est l’avion.

Sans ces précisions, ils vous auraient peut-être conseillé de partir à vélo. Pas dit que cela soit la meilleure des idées pour vous rendre à Bali !

Pour investir, c’est pareil. Vous devez identifier vos besoins pour cibler les solutions les plus adaptées.

Je vais donc vous aider à les définir pour que vous puissiez cibler des courtiers adaptés à vos besoins.

L'horizon d'investissement

Le premier critère est l’horizon de temps sur lequel vous voulez investir.

Trois possibilités s’offrent à vous :

L’horizon d’investissement va potentiellement restreindre les supports que vous pouvez utiliser pour investir.

Si vous vous fixez des objectifs à court terme, il vaut mieux privilégier le compte-titres. Les retraits de capitaux sont soumis à la même fiscalité, quel que soit sa durée de détention.

Le PEA et l’assurance-vie sont plus adaptés à des objectifs à moyen et long terme.

Ces deux supports d’investissement se caractérisent par une durée de détention minimum avant d’atteindre leur maturité. Il faut attendre 5 ans avant de profiter des avantages maximum du PEA et 8 ans pour l’assurance-vie. Pour le PEA, un retrait avant 5 ans entraîne même sa clôture (sauf circonstances exceptionnelles).

La stratégie d'investissement

En matière d’investissement, il existe deux grandes stratégies :

Si vous voulez être plutôt actif dans vos investissements, en réalisant des plus-values, les frais de transactions vont être un des critères les plus importants.

En effet, si vous achetez pour 200 € d’actions et que les frais de transaction s’élèvent à 10 €, la performance de vos investissement devra être excellente pour arriver à dégager des profits intéressants. Avec des frais réduits, vous dégagerez des profits plus rapidement.

Pour un investisseur actif, l’interface proposée par le courtier (navigateur internet ou application mobile) est aussi un critère à ne pas négliger. Privilégiez les interfaces conviviales.

Si l’interface est trop complexe, la navigation non intuitive, ou les informations trop nombreuses, passer des ordres fréquents pourrait devenir pénible. Ce serait vraiment dommage de vous décourager à cause d’une simple interface.

Si vous êtes plutôt du genre investisseur passif, ces critères de frais et d’interface sont un peu moins importants.

En effet, un investisseur passif valide beaucoup moins d’ordre. La performance est donc moins entachée par les frais de courtage. La qualité de l’interface est également secondaire, puisque l’investisseur passif se rend moins souvent sur la plateforme de courtage.

Je vous l’accorde, difficile de savoir si une interface nous conviendra sans l’avoir un minimum testée. Cependant, en vous rendant sur des forums, sur les réseaux sociaux, ou sur des sites qui regroupent des avis d’utilisateurs, vous pourrez évaluer le sentiment général qui se dégage à propos des interfaces des différents courtiers.

Les actifs dans lesquels vous voulez investir

Le courtier que vous allez choisir peut aussi être conditionné par les actifs dans lesquels vous voulez investir. Tous les actifs ne sont pas éligibles à tous les supports d’investissement.

Voici quelques actifs boursiers que vous pouvez utiliser pour vous construire votre portefeuille :

Il existe bien sûr d’autre actifs, mais je privilégie les plus simples et les plus adaptés à une stratégie d’investissement passive.

2. Choisir le support

Une fois que vous avez une idée un peu plus précise de votre horizon d’investissement, de votre stratégie et des actifs sur lesquels vous voulez investir, vous pouvez passer au choix des supports d’investissement.

Cela vous semble compliqué ? Pas de panique !

En France, il existe trois principaux supports d’investissement boursiers : le PEA, l’assurance-vie et le compte-titres.

Pour vous aider à faire votre choix, voici leurs principales caractéristiques, leurs avantages et leurs inconvénients. Je ne vous donne volontairement pas tous les détails sur chaque support, cela rendrait la comparaison plus difficile.

Si vous avez des questions additionnelles, vous pouvez bien sûr les poser dans les commentaires, ou bien me contacter à l’adresse suivante : contact@etreinvesti.com.

Le PEA

Retrouvez mon article détaillé sur le PEA :

PEA : le support d’investissement à détenir absolument

L'assurance-vie

Plus d’infos sur l’assurance-vie ici :

Assurance-vie : courtier en ligne ou banque classique ?

Le compte-titres

Avez-vous identifié le(s) support(s) qui vous conviendrai(en)t le mieux ?

Si oui, c’est parfait ! Vous allez pouvoir aller à l’étape suivante qui consiste à choisir vos courtiers.

Si vous êtes encore indécis, je vais vous recommander quelque chose de très simple : commencez par ouvrir un PEA et une assurance-vie !

Pourquoi est-ce que je vous dis cela ? Parce qu’il n’y a que des avantages à le faire :

Avec le compte-titres, ce n’est pas la même chose. Si vous en détenez un et que vous investissez dans un actif, vous devrez déclarer vos gains aux impôts, chaque année. La détention de ce support est moins transparente.

Je vous recommande donc de n’ouvrir de compte-titres que si vous en avez besoin pour suivre votre stratégie d’investissement.

3. Opter pour un courtier en ligne

Vous savez maintenant quels supports sont les plus adaptés à vos besoins.

Vous pouvez à présent vous lancez dans la recherche de vos futurs courtiers.

Oh mon dieu ! Trop de choix…

Vous êtes perdu. 

Pas de panique ! Vous pouvez déjà en éliminer une bonne partie. 

Lesquels ? Toutes les banques traditionnelles.

La raison principale est que les frais prélevés par les banques traditionnelles sont trop élevés. Les banques et courtiers en ligne sont bien plus raisonnables. La performance de votre portefeuille d’investissement est donc moins impactée.

En comparant des contrats de courtiers en ligne et de banques traditionnelles, la différence de frais peut parfois vous paraître faible (quelques euros ou quelques pourcents). Ne vous faites pas avoir, sur le long terme la différence sur vos résultats sera tout simplement énorme.

4. Les critères les plus importants

OK, vous savez maintenant qu’il vaut mieux s’orienter vers un courtier en ligne pour maximiser votre performance.

La liste des candidats se réduit, mais il en reste encore pas mal !

Pour que vous puissiez encore la réduire, je vais vous donner les critères auxquels vous devez à tout prix faire attention.

Libre à vous de privilégier un critère par rapport à un autre.

Certains préfèrent payer le moins de frais possible, tandis que d’autres préfèrent en payer un peu plus pour pouvoir profiter d’une interface plus conviviale.

Les frais

Si vous avez décidé d’investir en Bourse, c’est probablement pour augmenter votre patrimoine.

Il serait dommage que la croissance de votre capital soit fortement freinée par votre courtier, qui se sert un peu trop dans votre portefeuille !

Il vaut donc mieux privilégier des courtiers peu gourmands.

Pour chacun des supports, plusieurs types de frais peuvent être prélevés :

Concernant le compte-titres, si vous envisagez d’acheter des titres cotés sur des places étrangères, faites bien attention aux frais d’ordre. Pour ce genre de transactions, les frais sont souvent bien plus élevés que pour des titres cotés à la bourse de Paris.

Je suis tombé dans le panneau à mes débuts ! La surprise n’est pas très agréable…

La réputation

Il n’est pas toujours évident d’évaluer la réputation d’un courtier.

La meilleure façon de se faire une idée sur un courtier est d’effectuer des recherches sur Internet. 

C’est aussi la pire.

Hein ?! Mais qu’est-ce qu’il raconte ?!…

Je m’explique.

Ce sont bien souvent les personnes insatisfaites qui rendent publiques leurs mauvaises expériences.

Si vous tombez sur plusieurs commentaires négatifs, vous aurez l’impression que cela va forcément mal se passer avec le courtier en question.

Je vous conseille de ne pas vous arrêter aux deux ou trois premiers avis négatifs sur un courtier. Creusez pour tenter d’obtenir un sentiment général qui soit au plus proche de la réalité.

D’autres informations peuvent également vous donner confiance dans un courtier :

Vous pouvez également vous renseigner auprès de vos proches. C’est toujours rassurant d’avoir un retour d’expérience de la part de quelqu’un en qui vous avez confiance.

Le service client

Samedi matin. Vous gérez vos investissements sur la plateforme de votre courtier.

Pas de bol, vous n’arrivez pas à passer un ordre d’achat. Rien à faire, la transaction est bloquée.

La pression commence à monter, vous commencez à vous énerver.

Vous vous décidez finalement à prendre votre téléphone pour que le service client débloque la situation. Dommage… Vous vous rendez compte que le service client n’est ouvert que du lundi au vendredi, de 9 heures à 16 heures…

Vous êtes dégoûté. Vous allez passer un mauvais week-end. Vous allez devoir attendre au moins deux jours avant que quelqu’un ne puisse vous aider.

C’est pour éviter ce genre de situations désagréables qu’il est important de ne pas négliger la qualité et la disponibilité d’un service client.

Un mauvais service client peut totalement gâcher la relation que vous avez avec votre courtier.

A l’opposée, un service client aimable et compétent peut renforcer la confiance que vous placez en votre courtier et vous pousser à le recommander à vos proches.

Les critères suivants vous permettent de vous forger une opinion sur le service client d’un courtier :

Les critères "confort"

Vous voulez investir via un PEA, une assurance-vie et un compte-titres en même temps ? Certains courtiers proposent tous ces supports, ce qui vous permet de tout avoir au même endroit.

Vous voulez que votre courtier soit en même temps votre banque ? C’est possible.

Vous avez besoin d’une interface simple et intuitive, pour ne pas vous prendre la tête à chaque fois que vous vous connectez ? Certains courtiers proposent des interfaces faciles d’utilisation.

Ce genre de critère secondaire est souvent délaissé, mais cela peut vous apporter un certain confort d’utilisation.

5. Ma sélection

J’ai été à votre place.

Je sais à quel point on peut se sentir perdu face à toutes les offres qui s’affichent lorsqu’on fait des recherches sur Internet.

Pour vous faciliter la vie, je vais vous donner, pour les trois supports, deux courtiers que je trouve intéressants. Je vous donne également les raisons pour lesquelles je les ai sélectionnés. Je vais même vous donner mes choix personnels.

Cette sélection peut vous faire gagner pas mal de temps dans vos recherches, puisque vous aurez une base de comparaison.

Si jamais vous n’avez pas le temps (ou l’envie) de faire des recherches, vous pouvez vous engager avec ces courtiers en toute confiance.

PEA

Assurance-vie

Compte-titres

Mes choix personnels

Conclusion

Alors, quel courtier allez-vous choisir ?

J’espère vraiment que cet article vous aidera à y voir plus clair et à choisir les courtiers qui répondront au mieux à vos besoins.

Vous pouvez bien entendu posez vos questions en laissant un commentaire, je me ferai un plaisir de vous aider.

Et si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à en faire profiter les autres en le partageant sur les réseaux sociaux à l’aide des boutons en bas de page !

N’hésitez pas à partager cet article à l’aide des boutons de partage situés en bas de la page.

Cela permettra à un maximum de personnes d’apprendre à investir !

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité